Reconnaitre une vraie bromelaine gastro-résistante

Les comprimés gastro-résistants, également nommés comprimés entérosolubles, sont des formes posologiques unitaires solides qui sont conçues pour contourner l’estomac et libérer le contenu dans l’intestin grêle et sont destinées à l’administration orale. Le mot « entérique » indique l’intestin grêle; par conséquent, les enrobages entériques empêchent la libération du produit avant qu’il n’atteigne l’intestin grêle. La plupart des revêtements entériques fonctionnent en présentant une surface enduite qui est stable au pH très acide présent dans l’estomac, mais se décompose rapidement à un pH moins acide (relativement plus basique). En effet, il est préférable dans certains cas que le revêtement de la gélule de bromélaine soit gastro-résistant si on veut que l’action soit meilleure et ciblée, notamment dans les traitements anti-inflammatoires, anti œdémateux et anticancéreux.

La Bromelaine est typiquement reconnue pour son activité maximale en pH neutre. Dès lors, libérer cet enzyme hors des zones extrême de pH favorise son activité [1,2]. D’où l’intérêt d’utiliser des capsules de Bromelaine gastro-résistantes DRcaps, étudiées cliniquement pour protéger les enzymes contre les acides stomacaux.

Les enrobages gastro-résistants, largement recherchés et utilisés dans les produits pharmaceutiques, utilisent des polymères entériques qui ne sont pas considérés comme des ingrédients naturels ou qui ne possèdent pas le statut GRAS (Generally Recognized As Safe/généralement considéré comme sûr) par les organismes de réglementation, et ne peuvent donc pas être utilisés pour les produits nutraceutiques. Par conséquent, la plupart des nutraceutiques ne sont pas formulés comme gastro-résistants et peuvent donc manquer d’efficacité ou ne pas être bien tolérés.

L’utilisation d’excipients naturellement dérivés pour développer des enrobages entériques offre donc des avantages significatifs par rapport aux polymères synthétiques conventionnels. Contrairement aux polymères synthétiques, ils sont biodégradables, relativement abondants et ne comportent pas de limites d’apport quotidien ni de restrictions d’utilisation pour les produits diététiques et nutraceutiques.

L’enrobage gastro-résistant, un débat d’actualité

Dans la thérapie enzymatique mondiale, l’enrobage gastro-résistant est devenu un débat majeur sur la question de savoir si c’est nécessaire ou même s’ils sont sûrs à utiliser. Cependant, après avoir passé en revue les nombreuses sources provenant de sociétés enzymatiques concurrentes, il devient évident que l’information peut être mal interprétée lorsque des informations trompeuses sont fournies. Ce que nous avons appris en examinant et en étudiant de nombreux aspects de cette question, c’est que certaines entreprises choisissent d’omettre l’information ou d’insinuer l’importance de leurs caractéristiques pour mettre en valeur leurs produits et en diminuer les autres comme tactique de marketing. Mais nous avons le pouvoir du choix. Les enzymes systémiques comme la bromelaine gagnent en popularité et en efficacité, alors nettoyons la confusion !

L’idée du revêtement gastro-résistant est assez intelligente; Cependant, la plus grande préoccupation vient de la composition même de l’enrobage gastro-résistant : les ingrédients du revêtement entérique vont des acides gras, des lipides et des plastiques (phtalates). Les entreprises vendant de la bromelaine ou d’autres enzymes qui produisent des produits sans revêtement entérique font allusion aux dangers de ceux-ci sans fournir les perspectives impartiales de ses avantages. L’argument principal de ces entreprises est que la consommation de plastiques est malsaine … ils pourraient avoir un point vu les nombreux effets indésirables de l’accumulation des phtalates dans l’organisme [3]. Cependant, toutes les entreprises n’incluent pas les phtalates dans leur enrobage entérosoluble (gastro-résistant). Les gélules DRcaps proposées par Dynveo et développées par Capsugel, sont des exemples d’entreprises qui n’utilisent pas de plastique dans leur enrobage gastro-résistant et qui démystifient donc l’argument selon lequel tout enrobage entérique est dangereux.

Cependant, après la bromelaine bio qui n’existe pas, des entreprises n’hésitent pas à mettre en avant de la bromelaine gastro résistante, sans en apporter la moindre preuve scientifique ! Analysons donc tout ca uniquement avec des faits :

De la gomme d’acacia comme protection gastrique ?

Il existait également des gélules de Bromelaine sensées avoir été rendues gastro-résistantes par plongement des microparticules dans de la gomme d’acacia (fibre d’acacia) mélangée avec de la vitamine c non acide, qui n’a rien à voir avec de la vitamine C naturelle. Pour rappel, celle-ci est une forme oxydée, minérale et synthétique et son utilisation lors des traitements chimiothérapiques ou en compléments alimentaires avec d’autres enzymes comme la Bromelaine est problématique.

Par ailleurs, nous ne pouvons pas certifier la micro encapsulation de la bromelaine car aucune preuve n’a été fournie par le laboratoire en question à cet égard.

D’un autre côté, et après plusieurs recherches, nous n’avons pas trouvé de preuve d’un accord formel au sujet du pouvoir de gastro résistance invoquée au sujet de ce « complexe protecteur ». La seule note émise d’une résistance enzymatique de la gomme arabique donne ceci : c’est un polysaccharide complexe indigestible chez l’homme comme chez l’animal, qui peut fermenter dans le côlon par l’action des micro-organismes [4,5,6,7]. La gomme d’acacia transite par conséquent sans être digérée dans l’estomac et l’intestin grêle avant de parvenir dans le colon où elle subit la fermentation effectuée par les bactéries. La fermentation de la gomme arabique est totale puisque l’on ne retrouve pas de résidus dans les selles. A forte doses, elle peut provoquer des flatulences et des ballonnements, par fermentation de cette gomme indigeste dans l’intestin [5], provoquant ainsi une diminution possible de l’absorption de certains minéraux [8,9].

Nous avons trouvé également que la gomme d’acacia serait un allergène [10], le risque de créer une allergie est tout de même minime. La gomme arabique contient de 1 à 2% de protéines responsables d’éventuelles allergies [11].
La gomme arabique n’est pas recommandée chez la femme enceinte ou allaitante. Elle est considérée comme interagissant avec des suppléments contenant du fer et certains médicaments peuvent même déclencher une réaction allergique. En outre, un effet hypotenseur supplémentaire modéré peut être observé lors de l’utilisation concomitante d’E414 et de médicaments anti-hypertenseurs.

Mais globalement, la fibre d’acacia possède surtout des vertus santés (c’est un excellent prébiotique). Ce que nous reprochons ici à ce laboratoire et l’objet de notre article est basé sur un point en particulier: il n’est pas possible d’avoir une micro-encapsulation avec celle-ci. De même, rajouter de cet ingrédient en mélange avec la bromelaine n’augmentera en rien l’absorption ou la gastro-résistance. Nous nous voyons dans l’obligation d’émettre une réserve à propos des gélules contenant de la gomme d’acacia proposées par certaines marques pour cette application précise. Car en résumé, la bromelaine, et jusqu’à preuve du contraire, sera hydrolysée tout aussi vite.

Réponse: Ce « complexe protecteur », mélange de fibre d’acacia et de vitamine C non acide, ne semble avoir de gastro-résistant que le nom. Aucune preuve scientifique n’est apporté dans ce sens:

  • ni en terme d’un véritable micro enrobage : il faudrait prouver déjà dans un premier temps qu’il ne s’agit pas juste d’un simple mélange de poudre avec la bromelaine, mais bien d’une particule formé…
  • ni en terme de donnée scientifique : avant de clamer cela, la marque aurait dû communiquer sur une étude clinique in vivo (et non pas in vitro), afin de prouver ce qu’ils avancent. Ici nous n’avons strictement RIEN.

Gastro-résistance pas nécessaire… Vraiment ?

Il s’agit ici d’une mise à jour (03/04/18) : Suite à cet article, la marque que nous visions avec la paragraphe précédent à décider de retirer la gomme d’acacia pour la remplacer par de l’extrait de riz et de la vitamine C.

Si dans un premier temps ce laboratoire a conservé son paragraphe sur sa formule soit disant gastro résistante, en remplaçant simplement la fibre d’acacia par l’extrait de riz (oui vous lisez bien), ils ont choisi de finalement communiquer sur le fait que la bromélaïne n’a pas besoin d’enrobage gastro résistant !

Ils mettent également en avant le temps de vidange d’un verre d’eau comme preuve. Incroyable qu’une telle pseudo science puisse être mise en avant sur un site de vente. Doit on réellement expliquer que l’eau n’a pas besoin d’être digérée ?!

Toutes les études montrent pourtant que pour bénéficier de ses effets anti-inflammatoires il faut que cette dernière puissent aller dans le petit intestin (où le PH est neutre), sinon elle sera dissoute directement dans l’estomac qui a un PH très acide pendant la nuit et le matin à jeun (PH à 1,5) pour être plus autour de 5 pendant un repas. Autrement dit il n’y a aucune fenêtre de temps qui permettent de ne pas dissoudre la bromélaïne dans l’estomac, même si celle ci est prise à jeun ou entre les repas. Le reste n’est que pur marketing pour mettre en avant leur formule qui contenait autrefois de la gomme d’acacia.

En réalité, pour avoir une bromélaïne purement active il faut que deux conditions soient réunies :

  1. avoir l’estomac vide
  2. utiliser une gélule gastro-résistante

Ces deux points sont extrêmement importants et pour en avoir un aperçu, observait attentivement les photos du paragraphe suivant qui ont été réalisé sur des estomacs vident.

Pour mieux faire passer leur mensonge ce laboratoire peu scrupuleux propose désormais aussi les gélules DRcaps afin de légitimer leur comparaison totalement biaisée et sans preuve : En effet ils écrivent sur leur site une page de comparaison plus que douteuse qui précise que la DRcaps « retarde potentiellement la durée d’absorption de la bromélaine ». C’est totalement faux et nous allons le voir dans la section suivante dédiée.

Ils ont volontairement ou non porté une confusion sur la durée d’absorption et de dissolution… Ceci n’est clairement pas la même chose !

  • La durée d’absorption est le temps nécesaire à la gélule pour passer de l’estomac au petit intestin.
  • La durée de dissolution est le temps que la gélule va reussir à résister aux sucs gastriques de l’estomac

La DRcaps ne retarde pas la durée d’absorption, uniquement la durée de dissolution. A l’inverse, une gélule classique ne va non seulement pas accélérer la durée d’absorption mais va aussi être dégradé très rapidement au contact du PH de l’estomac, et cela même à jeun ! 

La DRcaps, une technologie innovante pour une résistance optimale à l’acidité gastrique

La gélule DRcaps est une gélule en HPMC. Un nom très compliqué pour simplement désigné de la cellulose purifiée à partir d’écorce de pin cultivé en Europe. Il s’agit donc bien d’une gélule 100% végétale. Cette gélule est authentifiée non OGM et certifiée sans métaux lourd, sans pesticides, sans résidus de solvants, sans phtalates et sans dioxyde de titane.

Une gélule labellisée BIO ?

DRcaps BIO
La DRcaps est une gélule approuvé en BIO

Vous ne trouverez AUCUNE source scientifique pouvant remettre en cause l’HPMC. En fait, la DRcaps est l’une des seules gélules végétales approuvé en Europe pour le label bio conformément à l’Annexe VIII de la Regulation 889/2008.

Concernant la gastro-résistance, comme nous l’avons précédemment vu au travers un article, les capsules DRcaps sont des capsules végétales innovantes qui peuvent aider à protéger les ingrédients des compléments alimentaires de l’acidité de l’estomac et cela preuve scientifique à l’appui !

Une gastro résistance prouvée cliniquement

Capsugel a publié les résultats de son étude scintigraphique in vivo de ses gélules DRcaps en 2013, documentant que les gélules DRcaps résistantes aux acides sont un «excellent choix» pour retarder l’administration d’ingrédients sensibles aux acides comme les probiotiques et les enzymes, notamment la bromelaine. [12]

L’étude a été conçue pour étudier le comportement in vivo de DRcaps en utilisant une méthode scintigraphique pour évaluer le transit gastro-intestinal et la libération du contenu des capsules à partir des images obtenues. La scintigraphie gamma est une technique établie dans laquelle une étiquette radio est avalée et la disposition dans l’intestin est photographiée à l’extérieur au fil du temps.

« Les données et les images démontrent expérimentalement la protection efficace des capsules contre l’activation précoce causée par les acides de l’estomac et, pour la majorité des sujets de l’étude, une libération complète dans les intestins où les probiotiques et les enzymes fonctionnent le mieux » a expliqué le Dr Hutchison. Plus spécifiquement, cette étude in vivo nous montrent que les capsules ont commencé à être libérées dans un temps moyen de 52 minutes après l’ingestion et ont complètement libéré les ingrédients dans un temps moyen de 72 minutes après l’ingestion. Ceci permet de respecter complément un cycle normal d’ingestion d’un ingrédient lorsqu’il est pris à jeun ou en dehors des repas.

Il est important de noter que la DRcaps ne retarde pas la durée d’absorption ! Comme vous pouvez le voir, il s’agit simplement du fait qu’elle arrive à résister au suc gastrique, et 52 minutes correspond à la durée qu’elle arrive à résister sans être désintégré pour pouvoir libéré l’ingrédient dans le petit intestin, la où la bromélaine est réellement efficace pour être utiliser comme anti inflammatoire et anti-cancer.

En d’autres termes, une gélule normale ne pourra pas résister aussi longtemps aux sucs gastriques et sera donc dissoute en intégralité dans l’estomac, et cela même si prise à jeun !

drcaps bromelaine

Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, dans une autre étude cette fois in vitro, la dissolution de l’Acétaminophène rempli de DRcaps ™ est testé sous des conditions gastriques simulées (pH 1,2) et intestinales (pH 6,8) :

· Les DRcaps ™ ne se dissolvent pas dans des conditions acides (gastro-résistance)
· Le DRcaps ™ s’ouvre et se libère dans les conditions du liquide intestinal (pH 6,8)

drcaps étude

En rouge, vous avez un profil de dissolution comparative d’une capsule de gélatine qui se dissout rapidement dans les conditions de l’estomac.

Les capsules DRcaps sont conçues avec des propriétés polymères uniques pour ralentir l’ouverture des capsules après ingestion sans ajouter de produits chimiques synthétiques, de solvants ou d’autres ingrédients de revêtement. « Les propriétés de libération spéciales intégrées dans les capsules offrent le choix d’un produit végétarien pour les lancements rapides de produits, tout en assurant une protection contre l’acide et une libération retardée », a conclu le Dr Hutchison.

Les capsules DRcaps peuvent également aider à masquer le goût et l’odeur et aider à réduire les mauvais arrière-goûts sans l’ajout de revêtements coûteux.

La bromelaine gastro résistante Dynveo est en gélules DRcaps, et offre une activité enzymatique >5000GDU/g, soit le plus haut grade trouvable à ce jour sur le marché. De plus elle est garantie pure et donc sans additifs ou excipients.

Pour aller plus loin, lisez notre guide pour acheter la meilleure bromélaïne

Si vous avez trouvé d’autres mécanismes de gastro-résistance autre que ceux déjà évoqués dans cet article, surtout n’hésitez pas à nous les soumettre via notre page de contact

NB : Enfin pour qu’il n y ait pas de confusion, notons qu’il y a une différence entre DRcaps et Vcaps ; ces dernières sont des capsules végétariennes également commercialisé par la société Capsugel mais qui n’ont clairement rien à voir avec des capsules gastro-résistantes ! Pourtant nous avons retrouvé dans nos recherches des marques qui encore une fois n’hésitent pas à nous parler de gastro résistance avec ce type de gélules…

NB2: Nous n’avons aucun lien commercial avec qui que ce soit, nous faisons nos propres recherches et présentons ici nos conclusions. Mais nous vous incitons à faire de même et à toujours challenger le marketing que vous trouverez sur internet.

 

Bibliographie :

1- Effect of pH, temperature and alcohols on the stability of glycosylated and deglycosylated stem bromelain. J Biosci. 2003 Dec;28(6):709-14. Khan RH1, Rasheedi S, Haq SK. PMID: 14660870
2- International Food Research Journal 18(3): 1051-1060 (2011). Thermal stability of free bromelain and bromelain-polyphenol complex in pineapple juice. Poh, S.S. and *Abdul Majid, F.A. Department of Bioprocess Engineering, Faculty of Chemical Engineering, Universiti Teknologi Malaysia, 81310 UTM Skudai, Johor, Malaysia
3- Haji Bahadar, Faheem Maqbool and Mohammad Abdollahi, 2014. Consumption of Phthalates Coated Pharmaceutical Tablets: An Unnoticed Threat. International Journal of Pharmacology, 10: 78-81. DOI: 10.3923/ijp.2014.78.81
URL: https://scialert.net/abstract/?doi=ijp.2014.78.81
4- Dr. Hans-Ulrich Grimm (food-detektiv.de) « Base de donnés des additifs » E414 ; 11-2013
5- Université de Wageningen (pays-bas, food-info.net) « Angl. E-numbers »E414 ; 11-2013
6- Center for Science in the Public Interest (CSPI) “food safety” Chemical cuisine, Gums; 11-2013
7- Nordic Council of Ministers, Food additives in Europe 2000, E414, p.389(Recommandation), p.391(effect in humans, conclusion); 11-2013
8- Livre “Du poison dans votre assiette?” Cécile Voss, Ed. Test-Achats / VSZ, 2000, ISBN 2-930241-18-7.
Test-achats est l’équivalent belge du magazine français « 60 millions de consommateurs ».
9- Livre « Additifs alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner » Corinne GOUGET, Ed. Chariot d’Or, 2013, ISBN 978-2-9118-0669-8. 14e édition de ce best-seller.
10- Livre « Les additifs alimentaires, ce que cachent les étiquettes » Hélène Barbier Du Vimont, Ed. Trédaniel Poche, 2008, ISBN 978-2-84445-860-5. H.B.dV. est journaliste spécialisée dans le domaine de la santé, de l’écologie et des thérapies naturelles.
11- NouvellesDermatologiques.com une allergie à la gomme ; 11-2013
12- DRCaps® Capsules Achieve Delayed Release Properties for Nutritional Ingredients in Human Clinical Study, 2014