Surdosage de bromélaïne : Existe t-il un danger ?

Nombreux sont les patients qui se demandent si les dosages de bromélaïne recommandés par les thérapeutes et les fabricants de suppléments alimentaires ne sont pas trop élevés. Les consommateurs ont peur de faire un surdosage et de s’intoxiquer à ce produit. Il est, en effet, possible de trouver sur la Toile ou dans les notices d’utilisation, des doses très variées allant de 500 à 4 000 mg par jour, soit l’équivalent de 1 à 8 gélules. Cet article a été rédigé afin de vous prouver que cette enzyme extraite de la tige d’ananas ne présente aucun danger sur l’organisme même à des doses importantes.

Études toxicologiques de la bromélaïne

Effets sur les organes

Un nombre non négligeable de scientifiques ont essayé d’étudier le niveau de toxicité de la bromélaïne sur des animaux de laboratoires afin de mieux établir le dosage adapté à l’Homme. Parmi ceux-ci, il y a les auteurs de ces deux études, dont l’une menée sur des rats, et l’autre sur des canidés.

Des doses élevées de bromélaïne n'ont eu aucun effet que ce soit au niveau des organes, tissus ou cellules
Des doses élevées de bromélaïne n’ont eu aucun effet que ce soit au niveau des organes, tissus ou cellules

Chez les rongeurs, des doses élevées de ce principe actif de 1 500 mg/kg par jour administrées par voie orale n’ont eu aucun effet secondaire sur les différents tissus de l’organisme. Des examens histologiques approfondis du cœur, des reins, du foie et de la rate de ces animaux ont été réalisés, mais aucun signe de détérioration tissulaire ou d’endommagement cellulaire n’a été noté. Il a été remarqué, par ailleurs, que cette molécule n’a eu le moindre impact sur l’appétit de ces animaux et sur leurs poids.

Chez les chiens soumis aux expériences, les résultats des tests de toxicité ont révélé que des doses croissantes pouvant aller jusqu’à 750 mg/kg par jour pendant une durée de plus de 6 mois n’ont eu le moindre effet indésirable au niveau des organes. (1)

Effets secondaires

Pour ce qui est des effets secondaires mineurs, on en rencontre souvent durant les études expérimentales car l’organisme réagit différemment pour chaque individu testé. Chez l’Homme, la bromélaïne a causé chez les sujets souffrant d’allergie des démangeaisons cutanées, une difficulté à avaler et des crises d’asthme à une concentration minime de 0,0001 mg/ml 3 heures après l’ingestion du complément alimentaire, d’après des rapports scientifiques. Les analyses sanguines ont révélé une augmentation des anticorps IgE (immunoglobulines E), qui sont produits par les plasmocytes en réponse aux allergènes, antigènes ou invasions parasitaires (2). Dans des cas rares, un dosage élevé de cette enzyme a entrainé chez des patients sensibles des diarrhées, nausées et vomissements. Ces effets secondaires, il faut le souligner, ne concernent que les personnes allergiques et sensibles à certaines molécules. (3)

Dose létale de la bromélaïne

Il convient de noter que la dose létale de cette enzyme n’a été mesurée que chez des animaux de laboratoires. Les résultats des expériences ont montré, toutefois, qu’il faut des doses très élevées de cette substance pour avoir les mêmes effets chez l’Homme. Dans ces études, la dose létale médiane DL50 a été l’indicateur utilisé, autrement dit c’est la dose établie comme pouvant causer la mort de 50 % des individus de l’échantillon testé. Chez les rongeurs soumis aux tests de toxicité, il a fallu des fortes doses de plus de 5 g/kg pour atteindre la DL50 (4). Ces dosages représentent près de 300 000 mg (soit 300g) de cette molécule, pour un homme adulte de 60 kg. (5) Ce qui dépasse largement les doses normalement administrées chez l’humain.

Bromélaïne : Efficacité d’un dosage croissant

Posologie selon Luc Bodin

Augmenter progressivement les doses de bromélaïne est la meilleure façon de traiter les cancers
Augmenter progressivement les doses de bromélaïne est la meilleure façon de traiter les cancers

D’après le docteur Luc Bodin, auteur du livre « Les miracles de la Bromélaïne », utiliser des doses élevées de cette enzyme est même conseillé dans le cadre d’un traitement de pathologies graves, telles que les cancers et les maladies inflammatoires. Ce médecin a même souligné dans l’une de ces publications « La posologie de la Bromélaïne » que plusieurs de ses patients ont pris de forts dosages de ce principe actif sans rencontrer de problèmes d’intoxication. Bien évidemment, signale-t-il, notre organisme ne réagit pas de la même manière face à un nouveau corps étranger ; d’où l’importance de commencer avec un dosage plus réduit et l’augmenter progressivement.

Pour le traitement des maladies cancéreuses, le docteur Bodin suggère un dosage de 3 à 4 g par jour, soit 6 à 8 gélules de 500 mg par jour. Afin de vérifier la tolérance au produit et permettre à l’organisme de s’adapter au traitement, mieux vaut commencer par une petite posologie de 1 ou 2 gélules les premiers jours, et puis augmenter petit à petit. La concentration du principe actif demeure, cependant, très importante. Il faut une activité enzymatique d’au moins 4 000 GDU/g (Gelatin Digesting Units), pour une meilleure efficacité du produit. Les produits faiblement dosés sont certes moins chers, mais moins efficaces ; ce qui impose d’administrer des doses plus importantes, pouvant aller jusqu’à 12 gélules par jour. (6)

> Lire notre article sur le sujet : Choisir la meilleure qualité de bromélaïne

Posologie selon Michel Dogna

Michel Dogna, ingénieur chimiste retraité et auteur de plusieurs livres sur la santé au naturel, fait partie aussi de ceux qui préconisent l’utilisation de la bromélaïne afin de soigner les tumeurs, les kystes et les fibromes. Ce scientifique, dans son livre intitulé « Cancers, guérir hors protocoles », a parlé de l’importance d’utiliser des doses élevées de cette molécule allant de 5 à 6 g par jour, couplées à des doses de vitamine C liposomale pour venir à bout des cancers. La posologie classique de 1 g n’est tout simplement pas suffisante pour atteindre les résultats convoités, selon lui. Un témoignage récent de l’un de ses patients a même surpris un grand nombre de personnes. Pour réduire des tumeurs inopérables au niveau de l’œsophage et de la colonne vertébrale, ce dernier a pris 30 gélules de bromélaïne 500 mg additionnées de 5 g de vitamine C liposomale par jour pendant son traitement. Cette posologie, soit 15 g par jour, n’est que la moitié de la DL50 évoquée précédemment. (7)

Attention toutefois concernant la vitamine C liposomale, car à ce jour nous n’avons trouvé aucune marque qui a su nous convaincre sur la qualité. Nous allons y venir dans un prochain article : il faut faire attention à la taille des particules de liposomes.

> Lisez notre article complet : Posologie de la bromélaïne

Conclusions des scientifiques

À moins d’être allergique à la bromélaïne (à l’ananas), il est tout à fait possible selon les chercheurs de prendre des doses élevées de cette enzyme pour traiter les cancers par exemple. Ils conseillent de toujours débuter avec des doses plus réduites, et de les augmenter progressivement. Il faut faire attention, cependant, ce principe actif interagit avec d’autres médicaments. Il a été observé que la bromélaïne augmente l’activité de certaines antibiotiques (tétracycline et ammoxicilline), des anticoagulants (warfarine) et des antithrombotiques (aspirine). (8) (Pour en savoir plus : Bromélaïne et contre-indications)

Pour bénéficier de son activité sans avoir à en augmenter très largement les doses à causes des pertes due à l’hydrolyse dans l’estomac, lisez notre article pour reconnaitre une bromélaïne gastro-resistante.

 

 

Références

(1) Moss IN et al. « Bromelain : The pharmacology of the enzyme ». Archives of International pharmacody, 1963;145:166-189.
(2) Kelly GS et al. « Bromelain : A litterature review and dicussion of its therpeutic applications ». Altern Med Rev, 1996;1:243-257.
(3) Hale LP et al. « Proteinase activity and stability of natural bromelain preparations ». Int Immunopharmacol, 2005;5(4):783-793.
(4) « Bromelain : Biochemistry, pharmacology, and medical use ». Cell Mol Life Sci, 2001.
(5) Extrapolation de Michel Dogna dans son article « Bromélaïne Gamma 2 500 GDU ». Micheldogna.fr. 2007.
(6) Dr Luc Bodin. Dossier, « La Bromélaïne : Posologie », 2017.
(7) Dossier « Bromélaïne Gamma 2 500 GDU, pour dissoudre kystes, fibromes et tumeurs ». Michel Dogna, 2007.
(8) Medicals Economics Co, Physicians Desk Reference : Suppléments nutritifs ». 1e Edit, p72, 2001.