Choisir la meilleure qualité de bromélaïne

Choisie judicieusement, la bromélaïne pure peut aider à traiter de nombreux maux. Seule ou associée à d’autres enzymes, cette substance active est même capable de favoriser la guérison de certains cancers. Face à la multitude d’offres proposées sur le marché, il n’est cependant pas facile pour les consommateurs de choisir le bon complément alimentaire à base de bromélaïne. Chaque marque essaie de mettre en avant ses produits, en essayant de les présenter sous leur meilleur jour. Il y a pourtant quelques critères essentiels à prendre en compte, pour profiter réellement des bienfaits de la bromélaïne :

1 – La résistance de son contenant

Un des premiers critères à considérer lors de l’achat de bromélaïne est la qualité de son contenant. Comme cette enzyme protéolytique est active à n’importe quel niveau de pH, elle peut bien agir aussi bien dans l’estomac que dans les intestins. L’utilisation de gélules gastro-résistantes est donc essentielle pour mieux la protéger du suc gastrique, et lui permettre d’arriver entièrement jusque dans les intestins grêles ; là où elle pourra être totalement assimilée par l’organisme.

Cependant, pour être résistants et mieux protéger leur contenu de l’acide gastrique, la plupart des comprimés et des gélules de bromélaïne utilisent de nombreux excipients aux propriétés gastro-résistantes. Ces substances ne feront pourtant que fatiguer l’organisme avant de pouvoir assimiler le principe actif. Tel est le cas du comprimé enrobé gastro-résistant à visée anti-œdémateuse, Extranase. Figurent dans la liste de ses excipients à effet notoire, le lactose et le saccharose.

Le label DRcaps utilise, en revanche, une capsule de dernière technologie, dont la conception n’a nécessité ni film acido-résistant, ni gélatine, et encore moins excipients chimiques néfastes à la santé et qui causent souvent des désagréments, tels que reflux gastriques, arrière-goût et odeur désagréable. Ce produit de Capsugel a fait l’objet d’un test in vivo, qui a permis de constater sa résistance au suc secrété par l’estomac et sa libération prolongée.

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez lire notre article: Bromélaïne et gélules DRcaps

Parmis toutes les marques, nous avons sélectionné la bromélaïne Dynveo® qui, en plus d’utiliser les gélules DRcaps, n’utilise aucun excipient. Il s’agit de bromélaïne pure (la plus pure du marché)

2 – L’importance de l’activité enzymatique

En tant qu’enzyme, la bromélaïne est un catalyseur ; autrement dit elle favorise une réaction sans subir la moindre modification, contrairement au substrat au sein duquel elle agit. L’activité enzymatique est donc définie comme la quantité de substrat catalysé, par unité de temps, grâce un quantum d’enzyme.

Le degré de cette activité enzymatique est mentionné normalement sur les étiquettes. Celui-ci est exprimé en UDG (Unité de dissolution de gélatine), ou en UCL (Unité de coagulation du lait). Notons que 1 UDG équivaut à 1,5 UCL. Certaines marques préfèrent, cependant, renseigner la vitesse à laquelle la quantité d’enzyme catalyse la transformation d’une mole de substrat à la seconde. Celle-ci est exprimée soit en katal, soit en mol/s ou en mg/min. Tel est le cas d’Extranase par exemple, avec 900 nanokatals.

Notons cependant que 1 UI = 1 μmol.min-1 = 10-6/60 mol.sec-1 = 10-6/60 kat = 0,01667 μkat = 16,67 nanokatals. Or 1 UI = 1 FIP units (International Pharmaceutical Federation units) donc 1 FIP = 16,67 nkat, soit 900 nkat = 54 FIP units. (1)

Les gélules DRcaps 500 mg de chez Dynveo®, de leur côté, présentent une activité enzymatique la plus élevée du marché, avec 5 000 UDG/g. Or, selon les normes de qualité, 2 500 UDG/g de bromélaïne est sensiblement égale à 5 000 FIP units/g (2). Donc, 1 gélule DRcaps 5 000 UDG/g = 10 000 FIP units/g, soit 5 000 FIP units.

La commission allemande E recommande au moins une dose journalière de 800 FIP units de bromélaïne à répartir en 2 ou 3 prises. Une seule gélule DRcaps de chez Dynveo® offre, donc, suffisamment la quantité qu’il faut pour une journée.

Pour résumé sur l’activité enzymatique, voici une comparaison:

1 gélule DRcaps de 500mg Dynveo® = 5 000 FIP units

1 comprimé d’Extranase  = 54 FIP units

> Donc il faut environ 93 comprimés d’Extranase pour une efficacité similaire à 1 seule gélule de bromélaïne Dynveo® !

3 – Les composants et le processus d’extraction

Un dernier point à regarder lors de l’achat de bromélaïne est la liste des ingrédients présents dans le produit. S’il faut choisir entre deux marques, dont l’une ne mentionne que bromélaïne comme principe actif, et l’autre avec d’autres composants comme maltodextrine, stéarate de magnésium, talc, amidon de maïs, dioxyde de titane ou autres ; optez pour la première. Sachez que ces composants ne demeurent pas inoffensifs vis-à-vis de l’organisme sur le long terme, en particulier le dioxyde de titane qui est classé comme cancérigène par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) (3).

Il faut également éviter les compléments contenant de l’Ester-C (une vitamine C 100% synthétique et oxydée), surtout s’il s’agit d’un traitement pour un cancer ou une tumeur. [Lisez notre article : Méfiez vous des compléments avec Ester-C]

Optez pour de la bromélaïne pure !

Les gélules DRcaps™ Dynveo® ont cet avantage unique de ne contenir que de la bromélaïne, issue d’un processus d’extraction à l’eau, sans utilisation de solvants organiques ; puis évaporée et soigneusement filtrée pour garantir sa pureté. Un procédé de filtration minutieux a permis d’assurer la parfaite élimination de toutes éventuelles traces de pesticides, sels et métaux lourds (on parle d’ultra filtration). La plupart des fabricants n’offrent aucune garantie sur l’absence de ces corps étrangers et utilisent des méthodes d’extraction contenant des solvants organiques tels que l’acétone ou l’acetate d’éthyle qui se retrouvent ensuite dans le produit finit.

IMPORTANT : A ce jour, seule la bromelaine Dynveo ne contient pas de solvants d’après les résultats d’analyses issus des tests que nous avons effectué sur 5 marques.

L’origine des Ananas

La bromélaïne étant extraite à partir des tiges d’ananas (Ananas comosus), il est important d’utiliser une matière première si possible issu d’une agriculture bio qui limite d’autant plus les pesticides environnementaux. Il faut cependant faire très attentions aux arnaques concernant les pseudos « bromélaïne bio »

Notre sélection se porte donc sur la bromélaïne Dynveo® qui est en « qualité bio », pure et dotée de la meilleure activité enzymatique possible soit 5 000 UDG/g. Le tout dosée à 500mg dans des gélules DRcaps gastro résistante.

Il s’agit tout simplement de la meilleure qualité du marché. Nous avons testé cette marque en laboratoire avant de vous la recommander.

Pour commander :

 Bromelaïne pure

 

Références

1. B. Baudin, « Méthodes de mesure des activités enzymatiques », Service de biochimie, hôpital Saint-Antoine, Paris.
2. Biozym Gesellschaft für Enzymtechnologie, mbH. Data sheet « Bromelain ».
3. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, carbon black, titanium dioxide, and non-asbestiform talc. IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans, vol 93. International Agency for Research on Cancer, Lyon 2006.