Comment traiter la colite ulcéreuse ?

Présentation de la colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse, également désignée sous le nom de rectocolite hémorragique est une pathologie inflammatoire et ulcérative de l’intestin. Elle se manifeste essentiellement par la survenue de diarrhées sanglantes accompagnées de douleurs abdominales et de sensations de brûlure rectales. Ces symptômes surviennent par des crises espacées de périodes d’accalmie. Des signes extradigestifs tels qu’une anémie, une fatigue, un amaigrissement, des rhumatismes ou encore des conjonctivites peuvent se produire.

Les principales causes de cette maladie ne sont pas encore connues. On suspecte souvent un trouble au niveau du fonctionnement du système immunitaire s’attaquant aux cellules des muqueuses de l’intestin. Une réaction exagérée de celui-ci contre les bactéries de la flore intestinale est également avancée. Les prédispositions génétiques, ou encore une intolérance à certains aliments figurent aussi parmi les facteurs favorisant cette maladie. Le sucre, le gras et les épices sont, à cet effet, les plus fréquents.

Ce qui diffère la colite ulcéreuse de la maladie de Crohn, c’est qu’elle n’affecte que la surface superficielle de la muqueuse de l’intestin. Elle débute, en outre, au niveau du rectum pour remonter ensuite vers le côlon. En l’absence de traitement, ces maladies peuvent aboutir à de graves complications, dont un cancer du côlon.

Pourquoi utiliser la bromélaïne dans le traitement de la colite ulcéreuse ?

colite ulcéreuse
La bromélaïne est un remède efficace dans le traitement de la colite ulcéreuse

Nombreux sont les remèdes naturels dédiés au traitement de la colite ulcéreuse. La bromélaïne figure, toutefois, parmi ceux qui en sont les plus recommandés.

Cette efficacité est due, entre autres, à la capacité de cette enzyme de l’ananas à intervenir dans la dégradation des protéines. Ce qui lui offre la vertu d’être un excellent remède pour améliorer la digestion. C’est d’ailleurs grâce à la présence de la bromélaïne dans sa composition que ce fruit tire son action thérapeutique efficace contre les maux d’estomac. En outre, il a pu être observé qu’elle aide également à améliorer le transit des aliments dans les voies digestives. Elle contribue aussi à réduire la survenue de spasmes au niveau de l’intestin. Ce qui va réduire le risque de survenue d’inflammation intestinale.

À part son action directe sur la digestion, la bromélaïne est aussi célèbre pour ses propriétés antalgiques. Sa prise peut, de ce fait, contribuer à réduire les douleurs abdominales qui surviennent lors des crises d’une colite ulcéreuse.

Des publications avancent, par ailleurs, ses propriétés anti-inflammatoires et anti-ulcératives (1). Tel effet est notamment attribuable à l’inhibition par l’enzyme de la libération d’agents chimiques qui déclenchent la réaction inflammatoire. Ce qui va préserver la partie de la muqueuse intestinale enflammée, et donc d’une ulcération.

Comment l’utiliser ?

La bromélaïne peut être prise soit en consommant directement de l’ananas ou en optant pour un complément alimentaire.

Dans le premier cas, il est alors recommandé de privilégier soit de l’ananas frais, soit son jus fait maison. En effet, les procédés de fabrication des produits en conserve ne permettent pas de préserver la bromélaïne du fruit. Celle-ci est, en effet, sensible à la chaleur. Il en va de même pour les jus de fruits industriels, qui font l’objet d’une cuisson pour assurer leur conservation.

Consommer de l’ananas peut, toutefois, ne pas suffire pour profiter des bienfaits thérapeutiques que peut procurer la bromélaïne. D’où l’option de la prise de complément alimentaire.

Dans le second cas, le dosage qu’on recommande fréquemment varie de 200 à 2000 mg, selon l’importance de la colite ulcéreuse (2). Cette dose est à prendre en trois prises au cours des repas. Pour choisir son complément alimentaire, il est conseillé d’en opter pour un, qui affiche un degré d’activité enzymatique élevé. En général, celui-ci varie considérablement selon chaque marque. Ce sont les produits qui proposent 5 000 UDG/g sur leur étiquette qui sont à privilégier pour profiter des bienfaits que peut apporter la bromélaïne. Pour plus d’informations sur comment choisir, lisez notre guide d’achat.

Précautions d’utilisation

La bromélaïne peut apporter divers bienfaits tant sur la digestion que sur la santé en général sous certaines conditions. Elle doit être consommée selon les doses prescrites. Il faut par conséquent toujours respecter la posologie. Un surdosage peut, en effet, conduire à des troubles digestifs comme des diarrhées.

Les contre-indications sont à noter car des effets indésirables peuvent survenir. Les patients sujets à des allergies doivent rester prudentes puisqu’il est également probable qu’ils manifestent des réactions allergiques à l’enzyme. La prise du complément alimentaire est à éviter en cas d’allergie à l’ananas.

La bromélaïne possède, en outre, des propriétés antiplaquettaires et anticoagulantes favorisant la fluidification du sang. Il est alors conseillé de réduire, voire d’arrêter sa prise avant une intervention chirurgicale. On ne doit pas, non plus, la combiner avec d’autres anticoagulants comme la curcumine. Il en va de même des médicaments présentant cet effet comme l’aspirine et les anticoagulants.

Par ailleurs, elle doit être évitée en cas de prises d’antibiotiques comme les tétracyclines. Le fait est qu’elle accroît leur taux de concentration dans l’organisme.

Références

(1) Onken J. et al. « Bromelain treatment decreases secretion of post-inflammatory cytokines and chemokines by colon biopsies in vitro.» Clin Immunol. 2008.
(2) Roxas M. « The role of enzyme supplementation in digestive disorders.» Altern Med Rev. 2008.

1 votes, moyenne : 5,00 sur 5
Loading...